Vous avez certainement déjà entendu une des rumeurs qui entourent la conception qui affirment qu’en faisant telle ou telle chose on limiterait les chances de tomber enceinte. Parmi elles, une en particulière mérite des réponses tellement elle est répandue : le fait de prendre une douche après avoir fait l’amour nuit-il aux chances de grossesse ? La réponse est non ! Néanmoins, une mauvaise hygiène intime peut dans une certaine mesure nuire à la fertilité.

Envie de bébé : prendre une douche après un rapport

Si on vous dit de ne pas prendre une douche après avoir fait l’amour parce que cela limiterait vos chances de tomber enceinte, sachez que c’est une affirmation erronée. En effet, prendre une douche après un rapport sexuel n’a aucune incidence sur les probabilités d’avoir une grossesse. Il faut savoir que tout de suite après l’éjaculation, le sperme devient beaucoup plus liquide, ce qui permet aux spermatozoïdes d’être plus libre.

Et une à deux minutes après le rapport, ils commencent déjà à remonter dans le col de l’utérus. Si vous vous levez pour prendre une douche ou pour faire pipi juste après le rapport, vous ne pourrez nullement empêcher la conception puisque les « spermatozoïdes sont déjà loin ». Pour ce qui est de l’écoulement que l’on constate après l’acte, c’est bien du sperme, mais qui a été dépourvu de la quasi-totalité de ses spermatozoïdes. À part cela, il est important de noter que contrairement à ce que beaucoup pensent, une douche vaginale n’est guère efficace pour tuer les spermatozoïdes.

Si vous souhaitez être accompagnée et bénéficier de conseils adaptés pour augmenter vos chances de tomber enceinte, MyBuBelly vous propose une méthode naturelle et un coaching de professionnels de santé. Vous pourrez même choisir le sexe de votre bébé, selon que vous souhaitiez avoir un garçon ou une fille.

Avoir un bébé et hygiène : attention aux perturbateurs endocriniens

Si prendre une douche n’a pas d’incidence sur vos chances de procréer, une mauvaise hygiène intime peut en revanche nuire à votre fertilité et à votre santé. On vous l’a certainement déjà dit, le vagin d’une femme est l’une des parties les plus sensibles et les plus fragiles de son corps. Il faut donc faire très attention au moment où vous nettoyez vos parties intimes. Voici quelques recommandations pour maintenir une bonne hygiène intime :

  • Les toilettes intimes ne doivent pas dépasser le nombre de 2 en une journée ;
  • Ne nettoyez jamais l’intérieur du vagin. Ce qu’on appelle les “douche vaginales” peuvent sérieusement endommager la flore vaginale qui s’auto-nettoie naturellement ;
  • N’utilisez jamais de produits antiseptiques et antibactériens. Ces derniers peuvent au contraire augmenter les risques d’infections ;
  • Après une toilette intime, veillez à bien vous sécher. Cela prévient les mauvaises odeurs et limite les risques d’infection ;
  • Après le rasage de vos parties intimes, prenez bien soin de nettoyer le rasoir avec un produit antiseptique adapté ;
  • Pour les produits de toilettes d’hygiène intime, vérifiez toujours s’ils respectent la flore vaginale. Leur pH physiologique doit être proche de 5. Évitez à tout prix les produits qui contiennent du savon, des colorants et des parfums. Ils contiennent bien souvent des perturbateurs endocriniens dans leur composition ;
  • Pour ce qui est des vêtements, évitez de porter ceux qui favorisent le frottement et la macération. Ils peuvent créer un environnement qui favorise le développement des bactéries et des champignons responsables des infections vaginales.