Les perturbateurs endocriniens c’est quoi ?

Ces dernières années, les perturbateurs endocriniens font beaucoup parler d’eux et il semble important de les pointer lorsqu’on évoque des sujets tels que la fertilité et la grossesse !

Les perturbateurs endocriniens (ou PE), ce sont des minuscules molécules qui modifient le fonctionnement hormonal de notre corps, ce qui signifie qu’il ne va plus fonctionner de manière normale en empêchant l’ovulation ou en diminuant le nombre et la qualité des spermatozoïdes par exemple. Ils pourraient aussi être associés à des troubles de la reproduction chez la femme tels que la puberté précoce, les fibromes, l’endométriose, le syndrome des ovaires micro-polykystiques, etc.

Se protéger des perturbateurs endocriniens est donc un aspect important pour la fertilité. MyBuBelly conseille les membres de sa communauté en donnant de nombreuses astuces pour consommer sain, disponibles sur l’application ! De plus le programme MyBuBelly comprend des compléments alimentaires spécifique tels que l’acide folique, l’iode et les vitamines E, C  qui diminueront l’impact négatif des différents polluants sur l’organisme.

Où se cachent les perturbateurs endocriniens ?

Alimentation : BPA et phtalates constituant les emballages plastiques, pesticides, métaux lourds (plomb, mercure), les colorants et additifs alimentaires et insecticides présents dans nos fruits et légumes, etc.

Cutanée : parabènes, phénoxyéthanol, triclosan, retardateurs de flammes bromés et autres substances contenues dans les produits cosmétiques, nos vêtements, etc.

Aérienne et par inhalation : aérosols, sprays d’intérieur, bougies parfumées, ou présents dans l’air (tabac, gaz d’échappement, chauffage, désherbants et pesticides, etc.).

On soupçonne aussi d’autres substances d’être des perturbateurs endocriniens, mais on commence seulement à en parler et il reste certainement beaucoup de découvertes à faire pour les chercheurs à ce sujet.

Alors s’il y avait un conseil à retenir ce serait de privilégier le « fait maison » !