Quelle alimentation faut-il pour tomber enceinte ?

Vous savez déjà que votre alimentation joue sur votre santé. Mais saviez-vous qu’elle peut influer également sur votre fertilité et même le sexe de votre futur bébé ? Pour cette raison il est important de ne pas choisir au hasard vos vitamines, vos produits laitiers et vos glucides. Certains aliments peuvent améliorer la qualité de l’ovulation chez la femme, celle du sperme chez l’homme, et même vous permettre d’augmenter vos chances d’avoir soit un garçon soit une fille. MyBuBelly, votre coach de préconception, vous présente ce que vous devez mettre dans votre assiette pour augmenter vos chances de tomber enceinte.

Opter pour les bons glucides

Pour tomber enceinte, vous allez tout d’abord éviter les aliments qui possèdent un index glycémique élevé, car ils augmentent très vite le niveau de sucre dans le sang. Ces aliments sont principalement la farine blanche, les sodas, le sucre raffiné et les pommes de terre. Leur consommation entraîne le pancréas à sécréter une importante quantité d’insuline qui va alors nuire à l’ovulation.
Favorisez au contraire les aliments à index glycémique bas, comme les farines et céréales complètes, les légumes secs, les fruits et le sirop d’agave.
Sachez que les bonnes habitudes alimentaires que vous prendrez dès aujourd’hui seront très bénéfiques quand vous attendrez votre enfant. Les bons glucides vont en effet aider à la prévention du risque de diabète gestationnel. Et les fibres, contenues dans ces aliments à ig bas, vont quant à elles ralentir l’assimilation des mauvais glucides et des sucres par l’organisme, régulant de ce fait la sécrétion d’insuline.

Attention aux acides gras

Méfiez-vous des acides gras ! Certains sont essentiels, tandis que d’autres peuvent réellement mettre en danger votre santé et votre projet de conception. Il est donc important de bien les choisir.
Les oméga-3 contribuent au parfait fonctionnement du corps et par conséquent à celui du système de reproduction. Et que vous tentez ou non de concevoir un bébé, il est primordial d’intégrer ces acides gras dans votre alimentation journalière.
Choisissez donc l’huile de colza, d’olive ou de lin et les margarines particulièrement enrichies en oméga-3. Consommez aussi régulièrement des poissons gras (tels que saumon, sardines, anchois, maquereau), des œufs (issus de poules élevées en plein air) et des fruits de mer.
Vous devez savoir que ces oméga-3 vont participer, durant votre grossesse, au bon développement neurologique de votre bébé. Tandis que les acides gras trans favorisent l’obésité, le diabète, les maladies cardio-vasculaires, le cancer et nuisent à la fertilité. Ces mauvaises graisses se trouvent sous le terme « huiles végétales hydrogénées » sur les étiquettes des aliments, qui sont principalement les plats préparés et toutes les autres fabrications industrielles.

Choisir des produits laitiers entiers

Les produits laitiers ne sont pas à négliger : les produits laitiers entiers ont le pouvoir d’améliorer la fertilité, mais uniquement s’ils sont de bonne qualité. Ils peuvent aussi (et surtout) influer sur le sexe de votre futur bébé ! La consommation contrôlée de ces derniers va modifier votre pH vaginal et ainsi favoriser la survie des spermatozoïdes X lors de vos rapports. Ainsi, vous augmentez vos chances d’avoir une petite fille. À l’inverse les minéraux tels que le potassium augmentent vos chances d’avoir un petit garçon.

Toutefois, la prise de laitages pour avoir une fille doit se préparer avec un programme adapté. Vous pouvez consulter la section dédiée du site de MyBuBelly pour en savoir plus. Nos coach vous donnent tous les conseils alimentaires pour maximiser vos chances de tomber enceinte d’une petite fille.

 

L’acide folique : un coup de pouce pour tomber enceinte

L’acide folique, appelé aussi vitamine B9 ou folates, est indispensable à toutes les femmes qui sont en âge de procréer. En effet, il contribue au bon déroulement des cycles menstruels, et donc à celui de l’ovulation et de la conception.
Généralement les femmes n’en consomment pas assez et les médecins en prescrivent donc souvent aux femmes qui veulent tomber enceinte.
Mais sachez que vous pouvez le mettre facilement dans votre assiette. Vous en trouverez notamment dans les lentilles, les épinards, le cresson, la mâche, les châtaignes, le melon, le quinoa, les noix, les moules, les pois chiches et les palourdes. Cette dernière existe également sous forme de complément alimentaire naturel et vous permet d’en contrôler la dose. C’est pourquoi vous la retrouvez dans votre Box MyBuBelly.
Il faut savoir que la vitamine B9 possède de nombreux avantages. Consommée au moins trois mois avant la conception et pendant les trois premiers mois de grossesse, elle réduit efficacement le risque de fausse couche, prévient le risque d’accouchement prématuré et protège l’embryon et le fœtus de certaines malformations.