Quelle est la probabilité d’avoir une fille après 2 garçons ?

Il n’y a rien de plus difficile que de prévoir le sexe d’un enfant, surtout si l’on a rien entrepris pour l’influencer : avoir un garçon ou une fille est dans une large mesure le résultat de la pile ou face biologique. Toutefois, si vous avez eu 2 garçons, est-il possible d’estimer la probabilité d’avoir une fille ? De plus, équilibrer la famille avec la naissance d’une fille après 2 garçons est-il faisable ? Quelles sont les chances d’y arriver ?

Équilibrer la famille

Avoir des enfants de sexe différent, c’est sans aucun doute le rêve de nombreux parents à travers le monde. En France et en occident en général, ce désir a conduit à l’avènement d’une expression qui a traversé les âges : le choix du roi. Il est mieux d’avoir en premier un garçon pour permettre au père de transmettre son nom. Ensuite vient une fille pour sceller par le mariage une éventuelle alliance avec d’autres puissances.

Bien évidemment, aujourd’hui, les raisons d’utiliser cette expression sont totalement différentes de celles du passé. De nos jours, avoir des enfants des deux sexes pour équilibrer la famille et pour des considérations d’ordre pratique : moins de risque de faire des comparaisons, une meilleure connaissance du sexe opposé…

Combien de chance d’y arriver ?

Vous avez certainement déjà entendu quelque part que si vos deux premiers enfants étaient du même sexe, il y a 75 % de chance que le troisième soit du même sexe. D’où vient ce nombre ? Une enquête rapide montre que ce n’est qu’une légende urbaine sans véritable fondement scientifique. Une hypothèse semblerait expliquer la probabilité précédente. Elle pourrait avoir été lancée par le corps médical afin de protéger les parents désireux d’avoir un troisième enfant de sexe différent de la déception.

Le fait est qu’à chaque conception, les probabilités d’avoir une fille ou d’un garçon sont toujours égales. Pour votre troisième enfant, vous avez donc autant de chance d’avoir un garçon qu’une fille.

Augmenter ses chances d’avoir une fille après deux garçons

Pendant longtemps, on a pensé qu’il était impossible d’influer la nature pour choisir le sexe du bébé. Et beaucoup ont émis des doutes sur ces soi-disant méthodes qui permettraient d’avoir un garçon ou une fille. Les choses sont néanmoins différentes aujourd’hui grâce aux miracles de la médecine et de nos connaissances accrues du fonctionnement du corps humain. Ainsi, il a été prouvé qu’il était possible d’influer sur le sexe du bébé en suivant un régime alimentaire particulier et en choisissant des jours particuliers pour faire l’amour.

Pourquoi un régime alimentaire particulier est-il capable d’influer sur le sexe de votre troisième enfant ? Et bien, sachez que chez une femme, l’alimentation peut modifier le pH des sécrétions vaginales. L’acidité du milieu vaginal va par la suite aider à la sélection des spermatozoïdes qui parviennent jusqu’à l’ovocyte. Ainsi, une acidité réduite favoriserait les spermatozoïdes porteurs du chromosome Y (pour avoir un garçon), alors qu’une plus grande acidité favoriserait au contraire les spermatozoïdes porteurs du chromosome X (pour avoir une fille).

Pour expliquer le lien entre le jour du rapport et le sexe du bébé, sachez qu’en faisant l’amour assez loin ou tout proche du jour d’ovulation, on peut influer sur le type de spermatozoïde parvenant jusqu’à l’ovocyte, et donc sur le sexe du bébé.

Découvrez la méthode de MyBuBelly pour en savoir plus sur comment choisir le sexe du bébé d’une manière fiable et naturelle.