Comment booster la fertilité féminine ?

Vous avez le rêve d’avoir un enfant, que vous souhaitez concrétiser au plus vite ? Pour y parvenir, il existe des facteurs, aussi bien négatifs que positifs, sur lesquels vous pouvez jouer, et qui permettent de booster la fertilité féminine. Voici donc pour vous de précieux conseils pour mettre toutes les chances de votre côté pour devenir maman rapidement.

Être patiente

Il ne suffit pas d’arrêter votre pilule pour tomber enceinte ! Sachez que deux couples sur trois attendent six mois pour que ça fonctionne. Une femme n’a en effet que 20 % de chances à chaque cycle de tomber enceinte. C’est pourquoi il est conseillé aux couples de persévérer pendant au moins 12 mois avant de consulter un médecin. Surtout, ne perdez jamais espoir, car votre état d’esprit est tout aussi important que le reste !

Déterminer sa date d’ovulation

Votre ovulation est le moment clé, celui qui définit votre fertilité. Il est donc essentiel d’observer votre cycle et calculer sa durée pour booster votre fertilité. Celui-ci varie de 25 à 35 jours selon les femmes. De là, vous pourrez déterminer le jour de votre ovulation sachant qu’elle a lieu entre 12 et 14 jours avant la fin du cycle. Si le calcul s’avère un peu difficile, sachez qu’il existe des méthodes pour connaître votre date d’ovulation, comme l’observation de la glaire cervicale, la courbe de température ou les tests d’ovulation, qui permettent de ne faire aucun impair. MyBuBelly vous fournit tous les conseils pour vous aider à suivre votre ovulation facilement.

 

Faire l’amour souvent

Comme cette période de fertilité féminine est courte et varie selon les femmes, faire l’amour de manière régulière et répétée permet donc de maximiser ses chances de tomber enceinte. Mais attention de ne pas avoir trop de rapports, car cela peut parfois s’avérer contre productif ! Un rapport toutes les 48 heures est la fréquence idéale recommandée par les spécialistes pour tomber enceinte et permet de ne pas rater la période de d’ovulation.

Mais pour booster la fertilité féminine, la plus importante des recommandations à suivre est très simple : être au maximum détendue avec votre partenaire. La complicité est le meilleur moyen de tomber enceinte rapidement. N’écoutez pas les vieux clichés qui veulent que certaines positions influent sur la fertilité : ces derniers sont sans fondement scientifique. Certains gynécologues vont même jusqu’à préconiser de surélever ses hanches avec un oreiller ou de le faire « les pieds au mur ». Mais ce qui compte le plus : c’est votre bien-être !

 

Arrêter de fumer et de boire

On sait tous que l’alcool et la cigarette ne sont pas bons pour la santé en général, et en particulier pour la fertilité. Le tabac réduit en effet le niveau d’œstrogènes et l’alcool perturbe la production de progestérone, ce qui entraîne des fausses-couches plus fréquentes et des problèmes de nidation de l’œuf.
Ce que l’on sait moins, c’est qu’il faut arrêter leur consommation au minimum trois mois avant la conception, aussi bien chez la future maman que chez le futur papa.

 

Optimiser son poids

Le poids joue un très grand rôle dans l’équilibre de votre organisme, il va donc avoir une immense influence sur votre capacité à tomber enceinte. Être en surpoids minimise les chances de tomber enceinte, tout comme avoir trop de kilos en moins. L’organisme féminin doit en effet posséder un pourcentage de graisse adéquat pour fonctionner parfaitement et produire des hormones. Prenez le temps d’atteindre un poids raisonnable en écoutant votre corps. Il faut savoir que ce poids de fertilité est supérieur au poids de santé et que pour l’atteindre, une bonne hygiène de vie sera recommandée, et non pas un régime de privation.

Pour cette raison MyBuBelly vous fournit les recommandations alimentaires pour orienter le sexe de votre futur bébé, mais ne préconise en aucun cas une privation.

Mener une vie saine

Il est important de pratiquer un peu d’exercice régulier (marche ou natation) pour booster sa fertilité. En effet faire du sport avec modération contribue au bien-être mental et physique, ce qui est très important quand une femme veut avoir un bébé.
De plus, quelques mois avant la conception, certaines vitamines (A, B6, B9, B12, C et E) et de nutriments (zinc, fer, sélénium et manganèse), sans oublier les acides gras essentiels (oméga 3), vous aideront à être en pleine forme pour votre future grossesse.

 

Se tourner vers les médecines douces

Les médecines douces ne se substituent pas aux méthodes de procréation médicalement assistée, mais elles peuvent vous aider à diminuer votre stress qui est fortement préjudiciable à la fertilité, et à réguler vos fonctions biologiques. La méthode MyBubelly propose un coaching entièrement naturel pour vous permettre de réaliser votre rêve de conception.
Il faut savoir que le stress peut effectivement provoquer des cycles irréguliers, une baisse de la libido, une mauvaise qualité des spermatozoïdes et bien d’autres désagréments sur la fertilité, comme réponse de l’organisme face à une situation d’insécurité.
Il ne faut donc pas vous inquiéter si bébé se fait attendre, mais au contraire, bouger, rire, et bien sûr faire des câlins avec votre partenaire !