Comment savoir quand on ovule ?

Si vous voulez avoir un bébé, il est judicieux de savoir plus ou moins précisément quels jours sont les plus favorables aux câlins : ce sont les jours qui précèdent l’ovulation. Encore faut-il pouvoir les reconnaître ! Fort heureusement, ils sont reconnaissables à quelques signes physiques généralement faciles à identifier, avec un peu d’entraînement.

Votre corps vous envoie des signes

Le jour qui précède l’ovulation est caractérisé par un pic de deux hormones, la LH et la FSH, et le plafond d’une troisième hormone, les œstrogènes. Sous cette avalanche d’hormones, votre corps réagit et envoyant des signaux physiques. Votre poitrine se gonfle, vos seins peuvent être tendus, voire douloureux. Il est probable aussi que votre libido soit très vive un ou deux jours avant l’ovulation. Bref, tout votre corps essaie de vous donner envie de faire des câlins. D’autres signes peuvent être manifestes, comme une glaire abondante et d’un aspect particulier : elle est transparente et filante, comme du blanc d’œuf. Certaines femmes sentent aussi une douleur sur un ovaire.

Observer et noter

Noter ces signes sur un calendrier où vous reporterez également vos dates de règles vous aidera à déterminer clairement vos signes d’ovulation et le rythme de votre cycle menstruel. Ils sont assez faciles à repérer pour peu que vous soyez un peu à l’écoute de votre corps. La méthode des courbes de température suit la même logique mais demande un peu plus de discipline et d’organisation. L’ovulation entraîne une légère augmentation de votre température corporelle. Mais pour la détecter, il faut la prendre tous les matins, avant de vous lever. Vous devez donc garder sur votre table de nuit un thermomètre précis (au dixième de degré) et une grille de dates sur laquelle vous reporterez tous les matins la température constatée. Celle-ci doit normalement varier d’un ou deux dixièmes de degré selon les jours. Une augmentation de 0.3 à 0.5° signale que l’ovulation vient d’avoir lieu, la veille, en général : l’ovule ayant une durée vie de 24 heures, vous pouvez encore placer là un rapport sexuel. La température doit ensuite rester à ce niveau, en plateau, jusqu’aux règles.

Les tests d’ovulation urinaires, la méthode la plus fiable.

L’inconvénient des méthodes basées sur la courbe de températures ou autres est qu’elles nécessitent une grande écoute de son propre corps et une vraie régularité. Si vous êtes malade, fatiguée, en période de stress, votre température corporelle risque de faire le yo-yo et votre ovulation passera inaperçue. Même chose pour les signes extérieurs : si vous rentrez chez vous tous les soirs épuisée et tendue ou que vous devez vous déplacer pour des raisons professionnelles, il est peu probable que votre libido soit manifeste, et la tension de votre poitrine sera noyée dans la tension générale de votre fatigue physique.

Dans ce cas, le meilleur moyen d’identifier vos dates d’ovulation reste l’identification chimique des marqueurs de l’ovulation : les hormones. Les tests d’ovulation urinaires permettent de les détecter. Lorsqu’un test d’ovulation est positif, c’est le pic LH qui annonce une ovulation dans les 24h à 36h.