Méthode Papa : Un régime alimentaire pour choisir le sexe de bébé 

Manger du lapin, ingérer une grande quantité de vinaigre ou se nourrir de bananes : qui n’a jamais entendu parler de ces régimes alimentaires pour arriver à influer sur le sexe du futur bébé ? Le Docteur Papa s’inspire directement de ces méthodes de grand-mère et propose un régime alimentaire théorisé et pratiquée par des scientifiques pour permettre d’avoir une fille ou un garçon. Mais d’où vient cette célèbre Méthode Papa, et quel est son principe ?

 

Sexe du bébé et alimentation : un lien vieux comme le monde

L’idée que l’alimentation puisse influer sur le sexe du futur nourrisson ne date pas d’hier. Bien avant que la Méthode Papa voit le jour, le lien entre alimentation et sexe du bébé était déjà répandu dans la société. Au Moyen Âge déjà, on pensait qu’une période de mauvaise récolte agricole provoquait une augmentation du nombre de naissances de filles. De la même manière, en période de guerre, on pensait que la pénurie de produits laitiers influait sur l’augmentation du nombre de naissances de garçons.

Il ne s’agit que d’interprétations, sans réels fondements, qui ont pourtant marqué les générations les plus anciennes. Pourtant, ce lien entre sexe du bébé et alimentation existe bel et bien. Mais comme on ne bâtit pas de science sur de simples croyances, de nombreux scientifiques ont cherché à prouver ce lien, et à le théoriser.  Ces interprétations appartiennent aux croyances généralisées de l’époque. Le Docteur Papa est l’un d’entre eux.

Après avoir mis en application les théories d’autres chercheurs sur ses patientes, le docteur Papa a pu élaborer un régime précis, qui se focalise sur les sels minéraux contenus dans l’alimentation. Plus précisément, le potassium, sodium, calcium et magnésium que l’on retrouve dans tous les aliments, sans exception.

 

La théorie scientifique derrière la méthode Papa

Le régime de la méthode Papa a, comme point de départ, un constat simple mis en évidence chez les vers marins et les bovins dans les années 60 : une alimentation riche en calcium et magnésium, favorise la naissance de filles, et une alimentation riche en potassium et sodium favorise la naissance de garçons. Comment expliquer cela ?

Selon la théorie scientifique du Docteur Papa, le pH vaginal naturel peut faciliter ou ralentir les spermatozoïdes, selon qu’ils portent le chromosome X (fille) ou Y (garçon). En effet, le docteur Papa a pu confirmer qu’un milieu acide permet de renforcer la progression des spermatozoïdes X, et augmente les chances d’avoir une fille. À l’inverse, un milieu alcalin permet de renforcer la rapidité des spermatozoïdes Y, et augmente considérablement les chances d’avoir un garçon. Cette théorie a pu être vérifiée par la suite, dans les années 80, grâce à une expérimentation, grandeur nature sur 4000 femmes volontaires. Résultat : 88% des participantes ont réussi à avoir un enfant du sexe espéré grâce au Docteur Papa.

Comme le régime alimentaire a une influence sur le pH de la glaire vaginale dans laquelle circulent les spermatozoïdes, le lien entre alimentation et sexe du bébé est donc prouvé. Il n’en fallait pas plus pour permettre au Docteur Papa d’élaborer une méthode, fondée sur un régime alimentaire bien précis pour permettre aux femmes d’influer sur le sexe de leur futur enfant.

En plus de réguler le pH vaginal et d’orienter la sélection du spermatozoïde, le régime de la Méthode Papa augmente la fertilité.

 

MyBubelly reprend le principe de la méthode du Docteur Papa et le modernise

 Le régime du Docteur Papa est complexe, difficile à mettre en place et très contraignant. Par exemple, le régime pour avoir une fille réduit la consommation en eau minérale, au profit d’une consommation de boissons à base de lait. À l’inverse, pour avoir un garçon, la méthode Papa recommande de boire abondamment de l’eau minérale, riche en sels minéraux. Pour arriver à atteindre les objectifs, aucun écart n’est possible et cela peut s’avérer réellement difficile à respecter au quotidien.

 

Or, tout est question de proportions pour y parvenir. C’est pourquoi la méthode MyBubelly reprend le principe scientifique de la Méthode Papa, en adaptant son régime pour qu’il soit plus facile à suivre, jour après jour. MyBubelly respecte l’équilibre acido-basique tout comme le docteur Papa, mais en modernisant le régime. Ce dernier est mis au goût du jour, grâce à une alimentation saine, des dizaines de fiches conseils permettant de s’adapter à toutes les habitudes alimentaires. Sans oublier les compléments alimentaires qui respectent les proportions en sels minéraux comme dans la méthode Papa.

MyBubelly combine d’ailleurs le régime Papa à un contrôle du cycle d’ovulation pour identifier de manière optimale, le moment idéal pour procréer. Avec un accompagnement au quotidien, grâce à une appli mobile et un coaching au quotidien qui envoie des alertes et des rappels, la méthode est facile à suivre, et le régime, très simple à respecter.

En combinant l’école du cycle d’ovulation et l’école du régime diététique comme celui du docteur Papa, MyBubelly propose un programme complet pour permettre d’orienter la sélection du sexe du futur bébé.