Méthode Shettles : le moment du rapport peut permettre de choisir le sexe du bébé ?

Vous rêvez de pouvoir choisir le sexe de votre futur bébé, et recherchez une méthode naturelle, fiable et scientifiquement démontrée pour aider la nature à réaliser ce souhait ? La méthode MyBuBelly est faite pour vous. Mais avant elle, d’autres scientifiques ont travaillé sur le sujet. Par exemple la Méthode du Docteur Shettles qui a été l’une des premières à prouver que le moment du rapport sexuel avait une influence sur le sexe du bébé. Comment cela fonctionne t‘il ?

Une différence entre les spermatozoïdes à la base de la Méthode Shettles

Dans les années 1960, le docteur Shettles réalise plusieurs expériences scientifiques qui lui permettent d’élaborer une méthode afin de choisir le sexe de son enfant. Ses tests scientifiques lui permettent de mettre en évidence une différence de caractéristiques entre les spermatozoïdes X et Y.

Il établit ainsi que les spermatozoïdes Y, qui permettent d’avoir un garçon, sont moins résistants, plus fins mais plus rapides que les spermatozoïdes X, qui quant à eux, permettent d’avoir une fille. Le spermatozoïde X survit plus longtemps, mais prend plus de temps à atteindre l’ovule.

De cette première affirmation, il arrive à en déduire que les deux ne circulent pas à la même vitesse dans le vagin et le col de l’utérus, et que, par extension, la réussite de l’un ou de l’autre dépend du moment de l’ovulation. Et cette observation est prouvée : au cours de ses expériences, sa méthode connaît en moyenne 75 à 80% de réussite sur de nombreuses femmes.

La méthode Shettles présente l’avantage d’être 100% naturelle, et absolument sans risque. Elle nécessite toutefois, un peu d’organisation pour ce qui est de la conception.

Choisir le sexe du bébé : une question de timing

Shettles a conçu sa méthode de conception à partir d’un calendrier strict pour permettre une fécondation par le type de spermatozoïde souhaité. Dans cette méthode, tout est question de timing.

Comme le spermatozoïde X met plus de temps pour atteindre l’ovule, si le rapport a lieu à un moment distant, avant l’ovulation, vous augmentez considérablement vos chances d’avoir une fille ! À l’inverse, si vous souhaitez avoir un garçon, le rapport doit coïncider parfaitement avec le moment de l’ovulation, car le spermatozoïde Y atteindra rapidement l’ovocyte. C’est pourquoi, il est recommandé d’avoir un rapport le plus proche possible du moment de l’ovulation.

Pour identifier le moment de l’ovulation, Shettles préconisait de surveiller sa température de manière assidue. En effet, il est prouvé que la température d’une femme chute de quelques degrés juste avant d’ovuler. Cette chute est très facilement identifiable, en élaborant une courbe de température, prise chaque jour, à la même heure, de préférence après le bain ou la douche.

L’ensemble de ces facteurs sont étudiés en fonction de la glaire vaginale. Selon la période d’ovulation, cette dernière est plus ou moins propice à la progression des spermatozoïdes, ce qui permet d’avantager ceux porteurs du chromosome X ou Y. Cela prend en compte la densité de la glaire, mais également son pH, à l’instar de la méthode Papa , axée quant à elle sur l’alimentation.

MyBubelly combine l’approche du régime alimentaire  à la méthode Shettles pour maximiser les chances de réussites, et permettre aux femmes qui le souhaitent, d’obtenir le sexe dont elles rêvent pour leur enfant.