Bilan de fertilité de la femme : quels sont les tests à effectuer ?

 

Si vous souhaitez tomber enceinte rapidement, il est essentiel de s’informer sur la fertilité de votre corps. Afin d’effectuer un examen approfondi, le bilan de fertilité de la femme a été créé. À travers une batterie d’examens approfondie, vous pouvez avoir une vision globale de la fertilité de votre corps pour mettre toutes les chances de votre côté pour avoir un bébé.
Plusieurs étapes sont à suivre afin de procéder aux tests de fertilité.

Voir aussi : comprendre le lien entre la fertilité et le stress pour tomber enceinte

Quels sont les examens à effectuer lors du bilan de fertilité de la femme ?

Les tests de fertilité peuvent être faits auprès du gynécologue ou directement à l’hôpital.
Selon les dires du Pr Nathalie Massin, responsable du Centre d’assistance médicale à la procréation du CHIC (centre hospitalier intercommunal de Créteil), il est possible de connaitre la fertilité de la femme à la suite des examens. Ils ont pour but d’orienter les professionnels pour donner les conseils adaptés au corps de chaque femme.

Le bilan de fertilité de la femme est une démarche de prévention et de conseil pour les toutes les femmes souhaitant en savoir davantage sur leur fertilité. Il peut être fait au moment où l’envie d’avoir un enfant survient mais également avant.
Cependant, il ne correspond pas à une prise en charge contre l’infertilité.

Le bilan de fertilité de la femme en plusieurs étapes

Lors du bilan de fertilité de la femme, le contrôle se divise en 3 étapes.

L’interrogatoire de votre gynécologue

  • Le gynécologue procède à un interrogatoire afin de connaitre les antécédents médicaux. Ils concernent :
  • Les grossesses extra-utérines
  • Les fausses couches
  • Les infections génitales
  • Les opérations
  • La douleur lors des menstruations
  • La consommation de tabac
  • Le surpoids
  • Les maladies familiales connues
  • Les médicaments…

L’objectif de cette conversation est de comprendre s’il y a des éléments pouvant impacter la fertilité féminine.

Voir aussi : fertilité et accompagnement psychologique, est-ce nécessaire pour tomber enceinte ?

L’examen gynécologique

À la suite de cet entretien, le bilan de fertilité de la femme se poursuit avec quelques examens gynécologiques :

  • La qualité de l’utérus afin d’évaluer l’épaisseur de la muqueuse, les bords de la cavité, la présence de polypes ou de synéchie
  • L’état des trompes de Fallope
  • La réserve ovarienne soit le nombre de follicules
  • La présence d’endométriose

Ces examens doivent donner une première idée au professionnel concernant la fertilité de la femme. Cependant pour aller plus loin, des examens plus approfondis peuvent être effectués.

Examiner la fertilité féminine en profondeur

La courbe de température

Facile à réaliser, la courbe de température permet de connaitre la durée du cycle afin d’avoir une date précise concernant la date d’ovulation.
Chaque jour au lever, la femme doit prendre sa température. Les variations de température donnent des incitations concernant le taux de progestérone. Cette indication est importante car cette hormone permet de diviser le cycle en différentes étapes.
Au début du cycle, la température doit être faible, soit très peu de progestérone.
Pendant le cycle et l’ovulation, la courbe de température augmente afin de passer la barre des 37 °C.

Cet examen donne des indications concernant l’ovulation du corps féminin. En cas d’anomalies, le problème de fertilité peut provenir des hormones.

Le bilan hormonal

Le bilan hormonal se fait à travers une prise de sang. Les médecins doivent avoir des indications concernant les hormones présentes dans le corps de chacune. En effet, les hormones régulent le cycle et la reproduction des femmes.

Les hormones dosées

Les hormones dosées lors du bilan de fertilité de la femme permettent de déceler s’il y a des anomalies. Grâce à différentes hormones (l’estradiol, la FSH, la LH, deux hormones hypophysaires, et la progestérone), le travail des ovaires est analysé.

Test de Hühner

À travers le test de Hühner, les professionnels étudient la qualité de la glaire du col de l’utérus à la suite d’un rapport sexuel. L’objectif de cet examen est d’analyser la compatibilité de la glaire avec les spermatozoïdes.

L’hystérosalpingographie

Également connue sous le nom d’hystérographie, l’hystérosalpingographie est une radiographie de l’utérus, de la cavité utérine et des trompes.
Il permet d’identifier la présence de potentielles malformations ou infections. Il peut être bénéfique pour toutes les femmes souhaitant tomber enceinte rapidement car il peut déboucher les trompes parfois obstruées.

La cœlioscopie

L’examen de la cœlioscopie permet aux professionnels d’analyser :
L’extérieur de l’utérus
Les trompes
Les ovaires

Biopsie de l’endomètre

Différente des autres tests, la biopsie de l’endomètre est la dernière étape possible pour effectuer le bilan de fertilité de la femme. Il consiste à prélever un fragment de muqueuse de l’utérus de la femme.

Procéder à un bilan de fertilité de la femme permet de comprendre la fertilité de votre corps et mettre toutes les chances de votre côté pour tomber enceinte rapidement.