Que signifient les pertes marron ?

Pour une femme, il peut toujours être assez déroutant d’observer des pertes vaginales marron dans ses sous-vêtements. Beaucoup sont certainement habituées à constater des glaires qui changent de consistance au cours du cycle menstruel, mais difficile de ne pas avoir la boule au ventre face à ces fameuses pertes marron. Sachez pourtant qu’il n’y a généralement rien à craindre de ces dernières. Dans la plupart des cas, elles sont en fait totalement normales. Néanmoins, si elles s’accompagnent d’autres symptômes, il faudra alors consulter.

Pertes marron : que sont-elles ?

En général, il n’y a pas de quoi trop s’inquiéter des pertes marron. Ces dernières sont en fait du sang vieilli qui passe de la couleur rouge sang normal au marron en raison du contact avec l’air. Ces pertes peuvent même être un bon signe. Elles impliquent que votre corps se nettoie bien après vos règles. Il reste que de nombreuses autres raisons peuvent les expliquer.

Les causes des pertes marron

De nombreuses raisons peuvent expliquer les pertes marron, les connaître vous aidera certainement à avoir l’esprit tranquille, mais surtout à déterminer quand il faut consulter :

  • L’ovulation : des pertes marron ou rosées en dehors les jours prévus de règles peuvent être le signe d’une ovulation. Dans ce cas-là, elles résultent des parois utérines qui se sont développées, mais pas encore épaissies en raison du bas niveau de la progestérone ;
  • La grossesse : chez certaines femmes, les pertes marron peuvent apparaître au début de la grossesse. Vous pouvez confirmer vos soupçons en réalisant un test de grossesse ;
  • Les menstruations : si les pertes marron apparaissent un peu avant ou quelques jours après vos menstruations, il n’y a rien d’inquiétant ;
  • Les irritations du col de l’utérus : le col de l’utérus est une zone très sensible, des examens gynécologiques voire des rapports sexuels intenses peuvent provoquer des pertes brunâtres.

En plus de ces causes que l’on peut qualifier d’anodines, il faut garder à l’esprit que les pertes marron peuvent également s’expliquer par des causes plus graves :

  • Une maladie inflammatoire pelvienne : dans ce cas-là, les pertes s’accompagnent souvent de douleurs abdominales, de douleurs pendant le coït, d’une poussée de fièvre, de pertes malodorantes et de sensations de brûlures plus ou moins intenses au moment où vous urinez ;
  • Un cancer du col de l’utérus : si les pertes marron peuvent s’expliquer par un cancer du col de l’utérus, cela reste très rare. Et dans ce cas, elles s’accompagnent également d’autres symptômes comme des douleurs au moment du rapport, des règles plus importantes et des saignements en dehors des jours des règles.

Que faire en cas de pertes marron ?

Même s’il n’y a pas vraiment de quoi s’inquiéter, l’apparition de pertes marron à la place des règles mérite toujours un diagnostic précis, les causes plus graves ne pouvant pas être écartées. Malgré tout, le mieux à faire avant de consulter est de bien observer les pertes : leur fréquence, leur caractère, leur condition d’apparition… Ces données aideront votre gynécologue à diagnostiquer plus facilement la cause de vos pertes.