Difficultés pour tomber enceinte : les symptômes de l’endométriose

Quand on est jeune, la peur de tomber enceinte est souvent présente. Or, on n’imagine pas, à cet âge, à quel point il peut être difficile de fonder sa famille. Cela peut prendre des mois, voire des années. Et pour certaines femmes qui rencontrent des difficultés, le sujet de l’endométriose peut surgir.

Présentée comme une maladie, l’endométriose touche une femme sur dix en âge de procréer. Très souvent, on pense que l’endométriose et grossesse ne vont pas ensemble. Cela est dû au fait que cette maladie, qui touche l’endomètre, provoque des lésions, des adhérences ainsi que des kystes ovariens dans les organes de reproduction.

Voir aussi : Comment tomber enceinte rapidement et naturellement

Quels sont les symptômes de l’endométriose ?

C’est une maladie très complexe car il est possible de ressentir des symptômes comme de ne pas en ressentir. Cependant, face à une fertilité difficile, il peut être judicieux d’analyser ces symptômes d’endométriose :

• Si vous avez régulièrement des douleurs au bas-ventre, on vous conseille de consulter votre gynécologue afin de faire des examens. Il est possible que celles-ci surviennent à la suite de lésions sur votre endomètre.
• Des douleurs pendant les rapports sexuels
• Si lors de vos règles, les crampes sont très intenses et progressives
• Un problème au niveau de vos intestins
• Si vous ressentez beaucoup de fatigue : en effet, si vous avez des inflammations, votre système immunitaire est constamment sollicité. Cette constante sollicitation va provoquer une fatigue extrême.
• Du sang dans les urines ou dans les selles

 

Il y a-t-il des traitements possibles ?

Il existe différents procédés pour lutter contre cette maladie.
La première solution qui peut être envisagée est le traitement hormonal avec la prise d’une pilule ou la pose d’un stérilet. Cette méthode permet de libérer des hormones dans le corps de la femme et ainsi de pouvoir soulager la douleur.
Si cette approche hormonale n’est pas suffisante, il peut être envisagé de procéder à des injections d’œstrogène.
Enfin, une opération peut être pratiquée. Cependant, celle-ci peut compromettre vos chances de devenir mère.

Ces potentiels traitements d’endométriose doivent être adaptés à chaque personne. Il n’y a pas un traitement général et identique pour tout le monde. Il se doit d’être totalement personnalisé.

Voir aussi : MyBuBelly, partenaire d’une clinique à Malte

 

Endométriose : est-il impossible d’avoir des enfants ?

Quand on entend le mot « endométriose », cela peut faire peur. C’est tout à fait compréhensible quand on sait que c’est une maladie qui touche les organes de reproduction. Très souvent, les femmes atteintes partent du principe qu’il sera impossible pour elles d’avoir des enfants. Ce n’est pas tout à fait le cas.

Ce n’est pas impossible, mais c’est plus difficile. Il faut faire preuve de patience, de rigueur et de détermination. On vous conseille de consulter régulièrement votre médecin et votre gynécologue afin d’avoir la meilleure approche possible et ainsi tomber enceinte, malgré l’endométriose.

Par ailleurs, on vous a indiqué le fait que l’endométriose est une maladie complexe. Et c’est le cas pour diverses raisons : différents symptômes, diversité des traitements… Mais cette complexité s’exprime surtout dans le degré de la maladie. Il existe, en effet, plusieurs endométrioses. D’une femme à une autre, l’endométriose peut être complètement différente. C’est pourquoi vos chances de tomber enceinte dépendent de votre stade, mais également du type d’endométriose que vous avez. Encore une fois, pour contourner la maladie, il est possible d’adapter votre traitement et de faire en sorte de mettre toutes les chances de vos côtés pour être mère.

Il est important de noter que l’approche n’est pas la même pour une femme qui souhaite uniquement soulager les douleurs et une femme qui souhaite avoir un enfant.

De plus, il faut noter que l’endométriose bloque les trompes ou peut impacter le travail des ovaires. C’est une des raisons pour lesquelles une femme atteinte connaît davantage de difficultés pour tomber enceinte. Le recours à une opération chirurgicale est possible et envisageable pour enlever les tissus qui entravent le système reproductif. Cependant, ce n’est pas une solution miracle puisque cette intervention peut ne pas être concluante.