Peut-on faire un test de grossesse le soir ?

C’est un peu difficile à croire, mais beaucoup de femmes se trompent sur le timing à respecter pour faire un test de grossesse. Mais alors, quand faut-il faire un test de grossesse ? Pour dissiper les doutes, sachez qu’il faut attendre au minimum 19 jours après le rapport non protégé pour réaliser un test. Une question reste, à quel moment de la journée réaliser un test de grossesse : matin ou soir ? Avant d’y répondre, quelques précisions sur les différents types de tests de grossesse s’imposent.

Les différents tests de grossesse

Saviez-vous que les tests de grossesse ont une très longue histoire ? Leur existence remonte au temps des Égyptiens, 14 siècles avant Jésus-Christ. Le procédé n’était pas très différent de ce que l’on voit actuellement : on demandait déjà à la femme de faire pipi sur quelque chose. À cette époque, c’était des graines de blé et de l’orge. Si l’orge poussait, la femme attendait un garçon. Si c’était le blé, alors ce serait plutôt une fille. Au fil du temps et des avancées scientifiques, divers types de tests de grossesse ont vu le jour (test de la lapine, test d’Hogben…).

Aujourd’hui, on utilise essentiellement 2 types de tests : le test urinaire et le test sanguin. Les 2 sont basés sur le même principe : évaluer la concentration de l’hormone gonadotrophine chorionique ou HCG dans l’organisme. La différence fondamentale se situe au niveau de la fiabilité du test : le test sanguin est plus fiable (à 100 %) que le test urinaire. Il faut noter que l’HCG est présente dans le corps de la femme même hors grossesse : elle est secrétée par les cellules de l’hypophyse.

 

Le test de grossesse urinaire : le matin ou le soir ?

Hors grossesse et avant la ménopause, le taux moyen d’HCG chez la femme est de moins de 8 UI/l de sang. Ce taux commence à augmenter dès le 9e jour après l’ovulation, si l’œuf est fécondé. C’est cette concentration « anormale » que décèlent les tests de grossesse. Le test sanguin ne laisse généralement subsister aucun doute. La fiabilité du test urinaire quant à lui dépend des conditions dans lesquelles il a été réalisé.

Les gynécologues recommandent de réaliser un test urinaire de grossesse le matin. La raison : au réveil, les urines sont plus concentrées et contiennent donc un taux plus élevé d’HCG. Malgré tout, il est tout à fait possible de réaliser un test de grossesse à n’importe quel moment de la journée, même le soir, à une condition : il ne faut pas avoir bu trop d’eau. La présence trop importante d’eau dans les urines risque de diluer la quantité d’hormones qui y est réellement présente, faussant ainsi les résultats du test.

 

Résultat du test de grossesse

Le résultat d’un test de grossesse peut être positif ou négatif.

 

Résultat positif

Si le résultat de votre test de grossesse est positif, limitez votre bonheur. La possibilité d’être en présence d’un faux positif n’est jamais à écarter. Les cas de faux positifs s’observent surtout très tôt dans la grossesse au cours d’une fausse-couche ou suite au suivi d’un traitement contre l’infertilité. L’existence d’un kyste ovarien ou d’une fonction vésicale et rénale anormale peut également expliquer un faux positif. Tout cela pour dire qu’il faut toujours confirmer un test urinaire positif par un test sanguin.

 

Résultat négatif

Un résultat négatif à un test de grosssesse peut s’expliquer par diverses raisons :

  • Un taux d’HCG beaucoup trop faible pour être détecté ;
  • Un test réalisé trop tôt : il faut attendre au moins 7 jours de retard des règles avant de réaliser un test ;
  • Non-respect des consignes d’utilisation du test ;
  • Une urine trop diluée pour détecter la présence d’HCG, généralement quand on a trop bu ;
  • Test périmé ;
  • La présence d’une infection urinaire ;
  • Le test a été exposé à une forte chaleur ou à l’humidité ;
  • La prise de certains médicaments peut également fausser les résultats d’un test : traitement contre la stérilité, anticonvulsif, diurétique, tranquillisant… ;
  • Vous avez accouché récemment ou vous avez fait une fausse-couche ;
  • Vous n’êtes tout simplement pas enceinte ;

Dans tous les cas, face à un résultat négatif, il ne faut surtout pas se décourager. Pour augmenter vos chances de tomber enceinte, préparez votre corps en optant pour une méthode de préconception adaptée comme MyBuBelly. MyBuBelly vous accompagne pour vous préparer 3 mois avant la conception en offrant même la possibilité de choisir le sexe de votre enfant.