évitez le stress pour tomber enceinte.

Fertilité : comment éviter le stress pour tomber enceinte ?

Insomnie, maux de ventre, sensation de fatigue, forte irritabilité. Pour beaucoup, les symptômes du stress peuvent très vite devenir un vrai calvaire au quotidien. D’après de nombreuses études, ce mal qui gagne en importance dans notre société aurait également des impacts très négatifs sur la conception et la fertilité. En effet, en affectant le fonctionnement du corps, le stress diminue les chances d’avoir un bébé. C’est pour cette raison qu’il est si important de l’éviter, ce qui n’est pas évident pour tout le monde. Mais alors, comment éviter le stress pour tomber enceinte ?

Le stress diminue les chances d’avoir un bébé

Malgré les nombreuses avancées faites dans le domaine de la médecine, on est encore bien loin de comprendre les effets du stress sur l’organisme. Une chose est néanmoins sûre : le stress a une influence directe sur la santé. Et cette influence s’étend sur différent aspect du corps. Ainsi, il a été prouvé que le stress affecterait le système immunitaire, l’équilibre hormonal, la pression sanguine et surtout la fécondité.

L’infertilité peut avoir de nombreuses causes, qui peuvent être stress ou les causes psychologiques peuvent en être. En fait, à partir du moment où l’on admet que le stress peut « détraquer » l’organisme, il ne suffit que d’un pas pour dire qu’il peut affecter de manière négative la fertilité d’une femme, plus précisément, sa capacité à concevoir un enfant.

Comment le stress influe-t-il sur la fertilité ?

Chez la femme, diverses études scientifiques, principalement menées par des chercheurs américains, ont montré que le stress aurait des impacts directs sur la fertilité en perturbant le fonctionnement de l’axe hypothalamo-hypophysaire dans le cerveau. Cette action va influencer la sécrétion de certaines hormones, dont celles liées à la fécondité.

Plus précisément, en temps normal, l’hypothalamus secrète de la gonadolibérine (GnRH). Cette dernière pousse l’hypophyse à produire l’hormone folliculo-stimulante (responsable de la maturation des follicules ovariens) et l’hormone lutéinisante (responsable du déclenchement de l’ovulation). Le problème est que lorsque la femme stresse, cela provoque une suractivation de l’axe hypothalamus-hypophyse-glandes surrénales qui peut conduire à une inhibition de la production de GnRH, ce qui entraîne l’absence d’ovulation (selon l’intensité du problème). En plus de cela, le stress pousse également l’hypophyse à secréter plus de prolactine, une hormone qui a également des effets sur les sécrétions de LH et FSH.

Chez l’homme, le stress favorise la sécrétion des glucocorticoïdes. Ces derniers ont pour effet de baisser la production de testostérone par le corps, entraînant ainsi des conséquences négatives sur la spermatogenèse.

Éviter le stress pour tomber enceinte

Il ressort de tout ce qui a été dit plus haut que pour tomber plus facilement enceinte, il est important d’éviter le stress. Pour ce faire, vous devrez revoir votre manière de vivre :

  • Adopter une bonne hygiène de vie : limiter l’alcool, éviter les stupéfiants… ;
  • Pratiquer une activité physique régulière : il est prouvé que le sport aurait des vertus antistress. En plus, il permet de se forger une meilleure volonté ;
  • Opter pour une alimentation équilibrée en n’oubliant pas de choisir les bons nutriments ;
  • Pratiquer des techniques de relaxation et méditation : lutter contre le stress c’est aussi un grand travail sur soi. Cela oblige à revoir beaucoup de points de sa personnalité ;
  • Se faire accompagner : parfois, le simple fait de parler de ses soucis et de ses angoisses à la bonne personne permet de soulager son esprit et ainsi de limiter le stress.