frequence rapport tomber enceinte illustration

Quelle fréquences de rapports sexuels pour tomber enceinte ?

Lorsqu’on cherche à avoir un bébé, il est tout à fait normal de se poser la question de savoir si les rapports sexuels sont suffisants pour permettre de tomber enceinte. En effet, il a été prouvé depuis longtemps que la fréquence des rapports influence les chances de concevoir un enfant. Contrairement à ce que l’on pense, trop de rapports sera moins efficaces que des rapports réalisés à des dates choisies en fonction du cycle d’ovulation et en prenant en compte la qualité changeante du sperme. Ainsi, selon les spécialistes, un rapport toutes les 48h maximiserait les chances de conception.

Ne pas passer à côté de la période d’ovulation

Au premier abord, on pourrait penser que plus un couple fait l’amour, plus les chances pour la femme de tomber enceinte seront importantes. Cette idée pourrait tenir la route… sauf que cela n’est pas vrai dans la réalité. Des études montrent que les hommes qui font l’amour plusieurs fois par jour avec la même femme n’ont pas plus d’enfants que les autres.

Malgré tout, une chose est indéniable, trop peu de rapports sexuels amoindrit les chances de tomber enceinte. La raison : vous risquez de passer à côté du moment où vous êtes la plus fertile. Si l’on en croit les chiffres, faire l’amour tous les jours durant la période de fertilité offre 25 % de chances de tomber enceinte. Néanmoins, pour les couples qui ne font l’amour qu’une fois par semaine, la probabilité de concevoir baisse à 10 %.

 

La qualité du sperme

Suivre un rythme particulier pour avoir des rapports afin de augmenter ses chances de tomber enceinte rapidement a beaucoup à avoir avec la qualité du sperme. Il faut savoir qu’au fil des éjaculations, le sperme perd peu à peu de sa qualité. Plus précisément, la numération des spermatozoïdes qui s’y trouve connaît une baisse importante. Or, sans une concentration suffisante de spermatozoïdes, il y aura peu, voire, pas de chance de concevoir.

Les chances de concevoir ne sont optimales que lorsque la concentration de spermatozoïdes dans le sperme est d’au moins 40-50 millions/ml. Généralement, une éjaculation tous les 2 jours assure la bonne qualité du sperme. Ce délai laisse largement aux spermatozoïdes le temps de se régénérer. Toutefois, après 3 jours, la numération des spermatozoïdes morts, immobiles ou morphologiquement anormaux augmente également. Et cela conduit à une réduction des chances de conception.

 

La bonne fréquence des rapports sexuels pour tomber enceinte

Selon les spécialistes, un rapport sexuel toutes les 48 h maximise les chances de conception. Cela permet de maintenir une bonne qualité du sperme, mais également de prévenir l’épuisement du couple. En effet, une fréquence trop élevée de rapports sexuels peut très vite engendrer un sentiment d’épuisement chez les couples qui cherchent à avoir un enfant. À certains égards, cela peut même être émotionnellement éprouvant : trop focalisé sur l’envie d’avoir un enfant, le couple vient à en oublier son bien être. Or, pour augmenter ses chances d’avoir un bébé, il faut toujours veiller à ce que le plaisir et le désir soient toujours au rendez-vous.

Enfin, il est inutile de trop penser aux probabilités de conception. Même si l’on met toutes les chances de son côté, il faut toujours garder à l’esprit que dans la conception, les choses que nous pouvons maîtriser restent limitées. Il y a et il y aura toujours une part d’incertitude qu’il faut apprendre à accepter.