Comment calculer sa grossesse ?

Quand on souhaite avoir un bébé, savoir calculer sa grossesse est une source de multiples informations. Aussi bien avant, que pendant la grossesse, le suivi régulier par semaine est l’occasion de bien comprendre le développement du futur bébé et également les changements du corps de la future maman. Mybubelly vous explique pourquoi et comment calculer votre grossesse.

 

Comment calculer l’âge de sa grossesse?

Aujourd’hui, il existe deux méthodes bien distinctes qui permettent de calculer sa grossesse. Il s’agit des “Semaines de Grossesse” (SG) et des “Semaines d’aménorrhée ” (SA). On parle, plus exactement de calcul de l’âge de la gestation. Ces méthodes permettent de suivre avec le maximum de précisions l’évolution de la grossesse, et son bon déroulé.

La définition de «semaines de grosesse

La méthode de calcul en Semaines de Grossesse se base principalement sur ce que les spécialistes appellent la « semaine de fécondation effective ». Il s’agit du jour supposé de la fécondation, qui est alors considéré comme le point de départ de votre calcul. Pour que cette méthode soit fiable et exacte, il est toutefois important d’avoir des cycles parfaitement réguliers de 28 jours, avec une période de fertilité comprise entre le 10e et le 15e jour du cycle, et ovulation qui a lieu le 14e jour après le début des règles. Pour identifier vos périodes de fertilité, MyBuBelly vous propose toutes les méthodes adaptées pour bien comprendre vos cycles, et surtout cibler la période de votre ovulation.

 

Définition “semaines d’aménorrhée ”

La seconde méthode de calcul en semaines d’aménorrhée ne prend en compte que le nombre de semaines sans mensurations. Le dernier jour des dernières règles est choisi comme référence de base à laquelle il faudra ajouter 2 semaines pour calculer le début de grossesse. Il faut tout de même savoir que la différence entre ces deux méthodes de calcul pour être enceinte entraîne un décalage de 2 semaines. À titre indicatif, une gestation normale de 9 mois équivaut à 39 semaines de grossesse, contre 41 semaines d’aménorrhée. En règle générale, les médecins se réfèrent plutôt sur le calcul en semaines d’aménorrhée .

 

Pourquoi calculer sa grossesse ?

Le calcul et le suivi de grossesse sont des mesures particulièrement importantes qu’il ne faut surtout pas négliger pour de multiples raisons. Elle permet entre autres à la future maman d’anticiper les différents évènements physiques et hormonaux que la grossesse provoque sur son organisme. Elle pourra ainsi prendre les dispositions adaptées pour éviter tout risque vis-à-vis de sa santé, et rythmer ses visites chez le gynécologue jusqu’à l’accouchement. Plus important encore, ce type de calcul permet également de suivre de près le développement du futur bébé. C’est donc un indicateur essentiel qui aide à assurer la santé de la future maman et celle de son futur bébé, et cela, à chaque étape de la grossesse.

 

Le suivi de grossesse par semaine d’aménorrhée

Durant la grossesse, les évolutions dans l’organisme de la future maman et le développement du futur bébé se multiplient semaines après semaines. Pour cette raison, le calcul de grossesse par semaine d’aménorrhée est essentiel pour observer toutes ces évolutions.

 

Les 6 premières semaines d’aménorrhée

Dans la plupart des cas, durant les 6 premières semaines, la future maman ne sait pas encore qu’elle est déjà enceinte. En effet, il faut savoir que lors de cette première étape, le fœtus entame encore un certain parcours, en se déplaçant de la trompe de Fallope et en se dirigeant progressivement au niveau de l’utérus pour entamer le processus de nidation. Les premiers symptômes apparaissent généralement à cette période. Vous effectuerez également votre test de grossesse pendant ce premier mois.

 

Semaine d’aménorrhée 7 à 10

À partir de la 7e semaine intervient généralement la première visite chez le gynécologue ainsi que l’apparition des premières nausées du matin. À ce stade, si vous ne vous êtes pas préparée à l’arrivée de la grossesse, il est urgent de changer votre hygiène de vie dès que possible, en adoptant une alimentation saine, en excluant le tabac ainsi que le stress de votre quotidien, sans oublier les fameux perturbateurs endocriniens. C’est également le moment d’arrêter l’alcool quand on est enceinte. Pour éviter tout risque, il est recommandé de suivre un programme de préconception pour bien préparer le corps à la grossesse. Pour cette raison, la méthode MyBuBelly commence au moins 3 mois avant la conception.

 

Semaine d’aménorrhée 11 à 15

La première échographie se déroule généralement durant cette période. Ce mois est particulièrement crucial, dans la mesure où la maman peut découvrir pour la première fois le développement du futur bébé. Sachez également qu’à ce stade du premier trimestre, il ne faut en aucun cas négliger la qualité de vos aliments, et privilégier l’apport en vitamines prénatales. Avec la méthode MyBuBelly, vous suivez un régime alimentaire sain et sans privation pour bien préparer votre corps à la grossesse, mais également pour vous permettre de choisir le sexe de votre futur bébé, en influant sur le pH de votre organisme.

 

Semaine d’aménorrhée 16 à 19

En général, ce n’est qu’à partir de la 16e semaine d’aménorrhée que votre petit ventre commence à prendre sa forme arrondie. Durant cette période, le futur bébé développe son réseau sanguin. C’est également à cette période que les premiers cheveux de votre bout de chou apparaissent.

 

Semaine d’aménorrhée 20 à 23

Durant cette période, vous serez amenée à réaliser votre seconde échographie. C’est pendant cette période que vous allez commencer à ressentir les premiers mouvements de votre futur bébé. Durant cette séance d’échographie, vous pourrez enfin connaître le sexe de votre enfant. Vers la 22e semaine d’aménorrhée , il est désormais temps de préparer petit à petit votre quotidien à l’arrivée du bébé. Pour vous aider à vous y retrouver, n’hésitez pas à suivre les conseils fournis par la communauté de mamans très actives sur MyBuBelly.

 

Semaine d’aménorrhée 24 à 28

Les premières contractions apparaissent à partir de la 24e semaine d’amhénorée. Votre futur enfant commence à puiser l’énergie dont il a besoin au niveau de vos ressources vitales. C’est pourquoi il est important et vivement conseillé de suivre une alimentation à la fois riche et équilibrée, pour éviter les éventuelles carences, et surtout, pour vous aider à bien vous endormir. Le développement des muscles et des os de votre enfant s’accompagne d’une certaine sensibilité physique.

 

Semaine d’aménorrhée 29 à 32

À la 29e semaine, votre bébé est désormais « grand » et la fatigue commence à se faire ressentir. Vous effectuerez votre troisième échographie pendant cette période. Sachez également qu’à ce stade-ci, votre organisme est désormais prêt à allaiter.

Semaine d’aménorrhée 33 à 36

Les contractions les plus importantes apparaissent à partir de la 33e semaine d’aménorrhée , et dans certains cas, lorsque celles-ci sont plutôt intenses, les chances de déclencher l’accouchement sont importantes. La position assise devient de plus en plus inconfortable. C’est à ce moment que le congé de maternité commence. Pour ce qui est du bébé, il ne dispose pratiquement plus d’espace suffisant pour bouger. C’est pourquoi il recherche peu à peu sa position de sortie.

 

Semaine d’aménorrhée 37 à 41

Dès la 37e semaine, la priorité est de se préparer au grand jour. Il faut penser à terminer votre valise, car le bébé peut naître à tout moment. Vous devez également observer les signes qui annoncent l’accouchement : les nausées récurrentes, la fatigue intense ainsi que les contractions régulières qui se produisent toutes les 10 minutes.

 

Calculer sa date d’accouchement

Contrairement à ce que l’on pense, le calcul de la date d’accouchement est relativement simple. Pour cela, il suffit de se baser sur le cycle menstruel de 28 jours. Référez-vous ainsi à la date de début de vos dernières règles. Ajoutez-y 14 jours et neuf mois, et vous aurez une date d’accouchement. Ce mode de calcul fonctionne également sur un cycle de 29 jours.