Qu’est-ce que la FIV ?

Devenir parent relève pour certains couples du parcours du combattant !
Une période jonchée d’épreuves qui peut pourtant se terminer dans le plus grand bonheur.

La recherche en matière de fécondation ayant beaucoup évoluée depuis les années 1970, les médecins sont en mesure de proposer la Fécondation In Vitro depuis les années 1980. C’est un procédé médical pour aider à la procréation les couples ayant des soucis d’infertilité.

Les facteurs menant les couples vers la fiv peuvent être variés et sont déterminés après examens médicaux : Endométriose avancée, problèmes au niveau des trompes, problèmes de qualité et quantité d’ovocytes, problèmes au niveau des spermatozoïdes…

Concrètement c’est quoi la FIV ?

Il s’agit de prélever des ovocytes et des spermatozoïdes et de sélectionner parmi eux ceux de meilleure qualité afin de réaliser une fécondation en laboratoire.

Une fois l’embryon fécondé, l’équipe médicale laisse la division cellulaire s’opérer in vitro pendant 2 à 5 jours avant de réaliser le transfert de l’embryon  dans l’utérus maternel.

Pour y voir plus clair, voici les étapes de la FIV :

1 : Stimulation ovarienne grâce à un traitement hormonal qui va stimuler la croissance de plusieurs follicules ;

2 : Echographies afin d’évaluer la réaction des ovaires suite à la prise du traitement hormonal ;

3 : Recueil et sélection des spermatozoïdes de meilleure qualité ;

4 : Ponction d’ovocytes sous anesthésie (locale ou générale) ;

5 : Mise en fécondation de façon classique ou à l’aide d’une micro-pipette ;

6 : Mise en culture des embryons fécondés jusqu’à ce qu’ils deviennent des embryons ;

7 : Sélection d’un à trois embryons pour le transfert ;

8 : Transfert des embryons dans le col de l’utérus de la maman.

 

Les résultats de la FIV :

L’agence de Biomédecine évalue la réussite de la FIV à un peu plus de 20% par cycle car tous les embryons implantés ne deviennent pas un foetus.

De nombreuses causes peuvent expliquer ce chiffre plutôt bas (bien qu’en croissance chaque année !) :
l’âge de la femme, l’état de santé et hygiène de vie des futurs parents, la mauvaise qualité des spermatozoïdes et ovocytes, l’état psychologique.

Il faut donc parfois réaliser plusieurs FIV avant de finalement être enceinte !

La Fécondation In Vitro est un parcours long et éprouvant pour ces couples. De la découverte des problèmes d’infertilité, au choix de se tourner vers la FIV et enfin la grossesse tant désirée !